Journée Mondiale de l'Eau - 22 Mars

Economiser l'eau, une préoccupation des producteurs d'eau de source

 


Les sourciers savent mieux que quiconque que l'eau est une ressource rare. Aussi protégent-ils farouchement leurs captages pour qu'aucune pollution ne puisse les atteindre. Car un captage pollué est un captage qui meurt, une ressource qui s'éteint.


Mais au-delà, c'est une politique globale d'économie d'eau qui a été mise en place dans la plupart des entreprises. Chez Nestlé Waters (eau de source Carola, Saint-Lambert), un programme d'éducation pour les jeunes générations a été mis sur pied afin d'enseigner le respect et la préservation de l'eau.


A l'occasion de la semaine du développement durable, les 6 sites d'embouteillage de Nestlé Waters en France ont accueilli plus de 700 enfants de primaires. Depuis 2007, 100 000 enfants ont été reçus.


Un autre exemple nous vient de notre adhérent de Polynésie Française, l'Eau Royale, qui a réalisé un audit de tous les points où l'eau pouvait être gaspillée. Dans les îles, l'eau est une ressource à préserver plus qu'ailleurs. Un programme de réduction des consommations a pu voir le jour immédiatement sur le terrain : 


-détection et réparation des fuites d'eau, ajouts et remplacements des compteurs d'eau, amélioration des rendements de production, récupération des eaux de pluie, traitement et récupération de certaines eaux usées pour le fonctionnement de l'usine de production d'eau de source.


Aujourd'hui, être producteur d'eau de source ne signifie pas produire seul dans son coin mais être éco-responsable, vis-à-vis d'une ressource qui est fragile, qui doit être protégée pour les générations futures. C'est penser global dans un environnement toujours plus menacé par la progression des pollutions. Le combat des eaux de sources, c'est la préservation de la ressource, pour offrir une eau naturelle, c'est-à-dire sans traitements. Ne pas gaspiller l'eau, c'est aussi la protéger des pollutions.